Labiaplastie

Quels sont les avantages?

Il arrive parfois que de façon congénitale, les petites lèvres vaginales soient trop importantes ou asymétriques. Parfois, une déformation peut survenir suite à une grossesse ou avec l’âge. La plastie des petites lèvres vaginales permet d’améliorer l’aspect esthétique de cette partie intime. De plus, il arrive que les petites lèvres soient de dimension si importante que cela gêne lors de l’activité sexuelle ou affecte la façon de se vêtir puisque les petites lèvres peuvent déborder et ressortir du costume de bain ou de la petite culotte. Aussi, elles peuvent gêner la personne affectée qui ne peut mettre des vêtements ajustés. Un inconfort peut survenir lors de certaines activités telles que faire du vélo ou de l’équitation.

Est-ce pour moi?

La labiaplastie peut améliorer votre apparence physique et votre confiance en vous. Cependant, il ne modifie pas les relations que vous avez avec les autres. Avant d’opter pour cette intervention, précisez vos attentes et discutez-en avec Dre Duclos. Elle sera heureuse de répondre de façon claire et précise à toutes vos questions et de vous renseigner sur les traitements les plus appropriés à votre situation en vous indiquant leurs avantages et leurs inconvénients. La meilleure candidate pour ce type de chirurgie est celle en bonne santé, stable émotionnellement qui a des attentes réalistes face à l’intervention chirurgicale.

Quelles sont les techniques utilisées?

Plusieurs techniques ont été décrites pour la réduction des petites lèvres. Dre Duclos vous recommandera celle la plus appropriée pour votre situation. Il s’agit d’une chirurgie de plus en plus connue et demandée par les femmes. La labiaplastie consiste à réduire ou ajuster les petites lèvres. Occasionnellement, elle est accompagnée de liposuccion du pubis ou greffe de gras des grandes lèvres.

À quoi dois-je m’attendre?

Lors de la consultation, Dre Duclos évaluera votre état de santé et procédera à un examen. Elle pourra ensuite vous recommander la technique chirurgicale la plus appropriée,

Dans la majorité des cas, la cicatrice est pratiquement invisible. Dre Duclos vous expliquera les risques inhérents à l’intervention, vous renseignera sur son déroulement, et vous donnera les consignes pré et postopératoires. La chirurgie peut avoir lieu sous anesthésie locale avec sédation ou sous anesthésie générale.
Avant l’intervention, le Dre Duclos vous donnera des consignes précises. Si vous fumez, vous devrez cesser au moins 10 jours avant et après l’intervention. La prise de certains médicaments ou produit naturel devra peut-être être cessé avant la chirurgie. Prévoyez un accompagnateur lors de votre départ, car vous ne pourrez prendre votre véhicule, le transport en commun ou le taxi pour retourner à la maison. Si besoin, la clinique offre un service de raccompagnement à un coût tout à fait raisonnable.
Le jour de la chirurgie, il vous faudra laver la région avec un savon antiseptique. La durée de l’intervention est d’environ 1 heure. Vous serez ensuite en observation jusqu’à ce que votre état vous permette de quitter. Une prescription de médicaments anti douleurs, des directives et la date du prochain rendez-vous vous seront données avant votre départ.
Après l’intervention, les douleurs sont généralement d’une intensité modérée et sont bien soulagées avec la médication prescrite. Elles s’estompent habituellement après quelques jours. Une douleur importante ou un gonflement soudain doit être signalé sans délai.
Lorsque les douleurs se seront estompées, il est recommandé de ne prendre que du Tylenol contre les douleurs, cela vous permettra d’évaluer les mouvements que vous pouvez faire sans provoquer de tension sur vos cicatrices et vos plaies qui pourraient s’ouvrir ou s’enflammer. Vous devrez éviter de pratiquer toute activité sexuelle durant les quatre premières semaines.
Il faut savoir que le processus de guérison d’une cicatrice est propre à chaque individu et que, occasionnellement les cicatrices peuvent être de moins bonne qualité. Le processus de cicatrisation évolue sur plusieurs mois et en général, les cicatrices s’estompent au fil des mois. Si avant l’intervention l’élasticité de votre peau était faible, il peut y avoir relâchement de la peau suivant la période d’enflure. Une asymétrie est possible et ce, malgré une chirurgie méticuleuse et précise.

Quels sont les risques?

Les risques sont peu élevés. Un saignement, une infection, une mauvaise cicatrisation et une ouverture des plaies peuvent se produire. Une perte temporaire de la sensibilité cutanée peut survenir. De la nécrose peut affecter la peau en raison d’un manque de vascularisation. Très rarement, des douleurs lors des relations sexuelles peuvent persister mais s’estompent habituellement avec le temps.

Afin de réduire au minimum ces risques, il faut suivre attentivement les recommandations du Dre Lucie Duclos. Une retouche est rarement requise.

En résumé

Toutes ces informations représentent des généralités et ne remplacent pas la consultation avec Dre Lucie Duclos. Il est très important que toutes vos questions soient répondues à votre rencontre.