Pectoraux


Quels sont les avantages ?

Certains hommes peuvent constater que, même en faisant de l’activité physique, ils n’arrivent pas à développer les pectoraux qu’ils désirent. L’insertion d’implants permet d’améliorer l’aspect du torse.

Est-ce pour moi ?

L’augmentation des pectoraux peut améliorer votre apparence physique et votre confiance en vous. Cependant, elle ne modifie pas les relations que vous avez avec les autres. Avant d’opter pour cette intervention, précisez vos attentes et discutez-en avec Dre Duclos. Elle sera heureuse de répondre de façon claire et précise à toutes vos questions et de vous renseigner sur les traitements les plus appropriés à votre situation en vous indiquant leurs avantages et leurs inconvénients.

Quelles sont les techniques utilisées ?

L’augmentation des pectoraux est une intervention de plus en plus populaire. Elle consiste à introduire un implant sous le muscle pectoral par une incision dans l’aisselle.

À quoi dois-je m’attendre ?

Lors de votre consultation, Dre Duclos évaluera votre état de santé et vos attentes et vous recommandera la technique chirurgicale la plus appropriée à votre situation. Elle vous indiquera la localisation exacte des incisions, la localisation de l’implant de même que le type et le diamètre de l’implant. Elle vous expliquera également les risques inhérents à l’intervention, vous renseignera sur son déroulement, généralement sous anesthésie générale, et vous donnera les consignes pré et postopératoires.

Avant l’intervention, vous devrez vous procurer une gaine thoracique pour la journée de l’opération. Vous serez ensuite sous observation jusqu’à ce que votre état vous permette de quitter la clinique. Une prescription de médicaments antidouleur, des directives et la date du prochain rendez-vous vous seront données avant votre départ. Prévoyez demander à quelqu’un de vous raccompagner à la maison.
Pendant les 48 heures suivant l’intervention, vous devrez prendre votre médication antidouleur régulièrement afin de soulager les douleurs qui sont généralement assez fortes.
Vous devrez garder le pansement et la gaine jusqu’à votre visite de suivi en prenant soin de ne pas les mouiller (Dre Duclos vous indiquera quand vous pourrez prendre une douche). Vous devrez porter la gaine en permanence pendant deux à quatre semaines.
Vous devez éviter de soulever les bras au-dessus des épaules durant les deux premières semaines et ne pourrez faire d’exercices physiques intenses pendant un mois. Vous devrez aussi éviter d’exposer la cicatrice aux rayons du soleil ou aux rayons du salon de bronzage pendant environ six mois.

Quels sont les risques ?

Toute intervention comporte des risques. Un saignement, un hématome, une mauvaise cicatrisation ou de l’infection peuvent se produire. Si l’infection atteint l’implant, il faudra le retirer et le remettre plusieurs semaines plus tard, une fois l’infection maîtrisée. Un sérome (accumulation de liquide séreux dans un tissu) peut survenir et nécessiter un drainage.
Durant la chirurgie, si une hémorragie survenait, il pourrait être nécessaire de procéder à une autre incision au niveau du thorax antérieur afin de réparer le vaisseau responsable et d’arrêter le saignement.
Même si les implants sont parfaitement placés, la contraction des muscles pectoraux peut provoquer un déplacement, occasionnant une asymétrie. Une autre chirurgie peut être nécessaire pour tenter de corriger la situation.
Le rétrécissement de l’enveloppe qui entoure l’implant (capsule fibreuse) peut causer des modifications de la forme du sein, un durcissement ou des douleurs. Cette situation, qui se produit rarement, peut être traitée en libérant la capsule fibreuse par une excision ou en remplaçant l’implant. Cependant, cette complication peut se reproduire.
La sensibilité cutanée du thorax et du bras peut diminuer. Ce changement de sensibilité est généralement temporaire, mais il peut être permanent.