Chirurgie esthétique : les implants sont-ils obsolètes ?

Dans l’univers de la chirurgie esthétique, la solution des implants est des plus populaires. Implants mammaires, implants pour le visage permettent d’améliorer ou de corriger les défauts ou anomalies du corps et du visage. Mais aujourd’hui, de nouvelles technologies se développent qui risquent dans un avenir proche de rendre les implants obsolètes.

Chirurgie du visage : de nouvelles avenues

Pour remodeler le menton, la mâchoire ou éliminer le double menton, l’intervention chirurgicale avec anesthésie générale était jusque-là requise. Aujourd’hui de nouvelles technologies de pointe permettent de remodeler le bas du visage sans intervention invasive. Par exemple, la solution Volux composée d’un gel d’acide hyaluronique et de chlorhydrate de lidocaïne est une excellente alternative au lifting cervico-facial, à l’implantation de prothèse et au lipolifting.

Également le Belkyra est un autre produit récemment apparu sur le marché qui permet de traiter le double menton sans chirurgie. L’ingrédient actif dans ce produit est l’acide désoxycholique, une molécule présente dans notre organisme dont le rôle est d’absorber les graisses. Les injections de Belkyra dissolvent la graisse sous le menton et permet ainsi d’améliorer ainsi la définition du contour du visage.

Chirurgie des seins : abandon des implants salins pour l’implant en gel de silicone

Augmentation mammaireL’augmentation mammaire est sans aucun doute l’une des chirurgies plastiques les plus populaires au monde. L’implant dans ce domaine est incontournable car il n’existe à l’heure actuelle aucune autre alternative. Cependant les technologies ont beaucoup évolué ces dernières années et sont devenues beaucoup plus sécuritaires. Le choix de l’implant est crucial. Celui-ci se fait en fonction du type, de la taille et de la forme qui conviennent le mieux à votre anatomie.

Les implants mammaires sont généralement composés d’une enveloppe de silicone et d’un obturateur. Il existe deux sortes de remplissage : le sérum physiologique (ou implants salins) ou le gel de silicone. Les implants salins ont un aspect peu naturel et sont durs au toucher. L’inconvénient majeur est qu’ils se dégonflent avec le temps, ce qui accroît le risque de complications. Il peut y avoir des ondulations ou des courbures peu esthétiques, ou encore la poche de l’implant peut se rompre. Dans ce cas, l’eau salée constituant le remplissage est absorbée par le corps. Cela ne présente aucun risque pour la santé, mais il se produit progressivement une perte de volume.

Il existe aujourd’hui des implants mammaires en silicone d’une qualité améliorée puisqu’il s’agit de silicone en gel cohésif ou memory gel. Récemment, de nouveaux implants de type gel cohésif X-tra permettent de minimiser les risques d’ondulation. Ils sont particulièrement indiqués chez la femme mince. La surface de l’implant en silicone est lisse. Les implants lisses offrent une sensation plus douce et peuvent se déplacer, ce qui leur donne un mouvement plus naturel.

Les implants remplis de gel de silicone sont de plus en plus utilisés et les plus recommandés de nos jours. En cas de rupture de l’enveloppe de l’implant, le remplissage ne fuit pas car la cohésion du gel fait qu’il reste à l’intérieur. Il n’y aura pas non plus de diminution du volume des seins. De plus, le gel donne une apparence naturelle, à la fois visuelle et tactile.

Conclusion 

Les technologies innovantes qui se développent aujourd’hui se dirigent vers des interventions non invasives. L’injection de produits facilement assimilables par les tissus humains permet de remodeler le visage en douceur et sans intervention chirurgicale. Toutefois dans le domaine de la mammoplastie, les implants sont toujours de mise, mais la technologie a considérablement évolué et les dangers sont aujourd’hui minimes.