Qu’est-ce qu’une mini abdominoplastie ?

La mini abdominoplastie est une variante de l’abdominoplastie classique. Cette intervention vise à retendre ou rajeunir la région du bas de l’abdomen uniquement. Elle consiste à enlever l’excédent de peau et de graisse au niveau de la région sus-pubienne (sous le nombril).

L’avantage d’une mini abdominoplastie est que l’incision est effectuée très bas sur l’abdomen, juste au-dessus du pubis, ce qui fait que la cicatrice est très discrète et facilement dissimulable par les vêtements.

La mini abdominoplastie tout comme l’abdominoplastie classique agit sur trois niveaux anatomiques :

  • sur la peau en retirant les surplus.
  • sur la graisse en affinant l’épaisseur de la paroi abdominale par la liposuccion
  • sur les muscles en resserrant les muscles abdominaux

La mini abdominoplastie est généralement pratiquée lorsque le problème principal est le surplus de peau, bien qu’il puisse y avoir également un excédent de graisse.

La mini abdominoplastie est indiquée lorsque il y a:

  • un excédent de peau au-dessous du nombril, mais un excédent de peau absent ou mineur au-dessus du nombril.
  • un relâchement musculaire prédominant au-dessous du nombril, mais un relâchement musculaire absent ou remontant à peine de quelques centimètres au-dessus du nombril.

Si le surplus de peau et le relâchement sont situés au-dessus du nombril, il convient alors d’avoir recours à une abdominoplastie classique.

Qui peut bénéficier d’une mini abdominoplastie ?

Toute personne qui souffre d’un affaissement du bas-ventre :

  • Les femmes après l’accouchement
    Il est courant chez certaines femmes que la peau du bas-ventre n’arrive plus à se contracter pour revenir à son état d’avant la grossesse et reste distendue et ce malgré les régimes ou les exercices physiques.
  • Les anciens obèses
    Il arrive fréquemment que la peau soit relâchée suite à une perte de poids. Si celle-ci l’est principalement sous l’ombilic, la mini abdominoplastie peut être utile.
  • Les personnes âgées
    La mini abdominosplastie permet de corriger les relâchements de la peau et des muscles dus au vieillissement.

mini-abdominoplastie

Abdominoplastie classique ou mini abdominoplastie ?

Le relâchement cutané se présente rarement uniquement sous le nombril. C’est pourquoi la mini abdominoplastie est beaucoup moins fréquemment pratiquée que l’abdominoplastie classique.

Dans la mini abdominoplastie le décollement de la peau ne concerne que la peau sous le nombril et ne remonte pas au-delà, alors que dans l’abdominoplastie, le décollement de la peau remonte jusqu’aux côtes et au sternum.

Dans la mini abdominoplastie, le nombril pourra être légèrement abaissé. Il n’y aura pas de cicatrices autour du nombril à moins qu’un resserrement musculaire au-dessus du nombril ne soit réalisé.

Si la cicatrice est légèrement plus courte dans la mini abdominoplastie, cela ne signifie pas que la mini abdominoplastie ne laisse qu’une mini cicatrice.

Les résultats de la mini abdominoplastie

Les suites post-opératoires sont simples. Le résultat définitif s’obtient trois mois après l’intervention, lorsque l’œdème a disparu.

Il est rare que la pose d’un drain soit nécessaire car les sutures internes entre la graisse et le muscle accélèrent le processus de cicatrisation. Si un drain est posé, il est généralement retiré le lendemain de l’intervention.

Il faut savoir que chez l’homme le poil au niveau de l’excision sera clairsemé après la chirurgie.

Avant l’intervention

Il est recommandé d’arrêter :
La consommation de tabac au minimum 2 semaines avant et après la chirurgie. La nicotine empêche l’oxygénation de la peau et des autres tissus et peut contribuer à une nécrose des tissus.
La prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires deux semaines avant et après l’intervention. Les anti-inflammatoires et l’aspirine éclaircissent le sang et peuvent provoquer un saignement important pendant ou après la chirurgie. L’acétaminophène (Tylenol) peut être utilisé sans danger.
La consommation d’alcool sous toutes ses formes trois semaines avant et deux semaines après la chirurgie. L’alcool peut causer un saignement pendant ou après la chirurgie.

L’intervention

La mini abdominoplastie est pratiquée sous anesthésie générale légère.

Elle dure généralement de 1h15 à 1h45.

Une incision est faite au-dessus du pubis et la peau est relevée jusqu’au-dessus du nombril, de chaque côté. Le nombril reste intact, aucune incision n’est faite à cet endroit-là. Si les muscles sous la peau présentent un relâchement ou une diastasis (séparation), ils seront resserrés ou rapprochés par des points de suture.

L’excédent de peau est tiré vers le bas, et on détermine alors la quantité à retirer. L’incision est refermée avec des points sous et dans la peau qui laissent moins de marques. Les sutures sur la peau sont évitées autant que possible. Ensuite un léger pansement est appliqué.
Après l’intervention
Les fils sont résorbables.
Un vêtement de compression ou une gaine abdominale doit être porté durant toute la période de cicatrisation, soit environ un mois.

Il faut éviter également les activités qui peuvent faire monter la pression artérielle comme le ménage, passer l’aspirateur, se pencher la tête en avant, laver la baignoire, soulever des objets lourds, etc.
Les activités physiques  peuvent généralement être reprises un mois après la chirurgie.

Il faut compter environ trois mois pour le résultat final.

Complications possibles

Diminution de la sensibilité au niveau de la peau
La peau ayant été décollée pour être retendue peut perdre de sa sensibilité. Celle-ci reviendra en principe au bout de six mois, mais il peut arriver que la diminution de sensibilité soit définitive.
La nécrose (perte des tissus) (rare)
Ce problème est souvent dû à la nicotine. Également une infection ou une accumulation de liquide sous la peau nouvellement tendue peuvent provoquer une nécrose des tissus.

Une mauvaise cicatrisation

Chaque personne cicatrise de façon différente. Dans quelques cas rares, les cicatrices s’élargissent et deviennent plus apparentes.