Liposuccion ou liposculpture

Tout savoir sur la liposuccion

Une liposuccion (ou liposculpture) est une opération de chirurgie esthétique ayant pour but de retirer la graisse de votre corps.

Si vous souhaitez réaliser une liposuccion, il est important de se demander quelles sont vos objectifs : amélioration de la silhouette, raffermissement du corps suite à une grande perte de poids… Dans tous les cas, la liposuccion n’est pas un remède miracle, il est préférable d’y avoir recours uniquement lorsque votre hygiène de vie (manger sain, éviter le stress, le tabac et l’alcool) et les exercices physiques n’ont pas suffit à éliminer les graisses.



Quels sont les avantages ?

 

La liposuccion (ou liposculpture) consiste à sculpter le corps en retirant la graisse de certaines régions :

La liposuccion n’est pas un substitut à une saine alimentation et à l’exercice, mais elle permet d’enlever la graisse qui persiste malgré tout. Les cellules graisseuses aspirées disparaissent à jamais, et ce, même si les patients prennent du poids après la liposuccion. Cependant, la liposuccion n’élimine pas la cellulite et ne peut corriger un relâchement de la peau.

liposuccion

Est-ce pour moi ?

Les meilleurs candidats à la liposuccion sont des gens en bonne santé, ayant de saines habitudes alimentaires et faisant de l’exercice régulièrement. Leur peau est ferme et élastique, et leurs accumulations de graisse sont bien localisées et ne disparaissent pas malgré de bonnes habitudes de vie. L’âge n’est pas un facteur primordial, mais plutôt la qualité de la peau.
La liposuccion peut améliorer votre apparence physique et votre confiance en vous. Cependant, elle ne modifie pas les relations que vous avez avec les autres. Avant d’opter pour cette intervention, précisez vos attentes et discutez-en avec Dre Duclos. Elle sera heureuse de répondre de façon claire et précise à toutes vos questions et de vous renseigner sur les traitements les plus appropriés à votre situation en vous indiquant leurs avantages et leurs inconvénients.
Si vous prévoyez perdre du poids de façon significative, il peut être préférable de retarder l’intervention chirurgicale.

 

Quelles sont les techniques utilisées ?

Les deux techniques utilisées sont celles à ultrason et la plus courante est la liposuccion par tumescence. Il s’agit d’une solution contenant de l’eau et du sel, un anesthésique local et de l’épinéphrine (afin de diminuer les saignements) sont injectés, puis la graisse est aspirée au moyen d’une fine canule.

liposuccion ventre

À quoi dois-je m’attendre ?

      • Lors de la consultation, Dre Duclos évaluera votre état de santé, examinera les régions à traiter, la qualité de votre peau et vous fera ses recommandations. Il est possible qu’une lipectomie (excision de peau et de graisse) avec ou sans liposuccion soit préférable à une liposuccion. Dans le cas d’une liposuccion, elle vous indiquera la localisation exacte des incisions, vous expliquera les risques inhérents à l’intervention, vous renseignera sur son déroulement, sous anesthésie locale, régionale (épidurale) ou générale, et vous donnera les consignes pré et postopératoires.

 

      • Avant l’intervention, vous devrez vous procurer une gaine pour le jour de l’opération. La durée de l’intervention dépend de son étendue. Vous serez ensuite sous observation jusqu’à ce que votre état vous permette de quitter la clinique. Une prescription de médicaments antidouleur, des directives et la date du prochain rendez-vous vous seront données avant votre départ. Prévoyez demander à quelqu’un de vous raccompagner à la maison.

 

    • Après l’intervention, les douleurs sont généralement très tolérables (il s’agit plutôt d’un inconfort) et durent environ 48 heures. Si nécessaire, une médication aidera à calmer la douleur. De plus, du liquide sortira probablement des incisions cutanées au cours des deux premiers jours.
      La gaine aidera à contrôler l’enflure et permettra à la peau de s’adapter à la nouvelle silhouette. Vous devrez la porter en permanence pendant deux semaines, puis dix heures par jour pendant deux autres semaines. Vous pourrez cependant retirer la gaine lorsque vous prendrez une douche (ce sera possible environ 48 heures après l’intervention). Vous devrez attendre l’autorisation de Dre Duclos avant de prendre un bain.
      Vous devrez éviter de rester au lit pendant de longues heures et serez encouragé à marcher afin de diminuer l’enflure et les risques de caillots dans les jambes.
Selon l’ampleur de la liposuccion, vous pourrez reprendre le travail rapidement. Vous devrez éviter de pratiquer toute activité physique intense durant les quatre premières semaines et d’exposer les cicatrices aux rayons du soleil ou aux rayons du salon de bronzage pendant environ six mois.
L’enflure peut persister pendant six mois et parfois davantage.

liposuccion fesses et cuisses

Quels sont les risques ?

La liposuccion est une intervention généralement très sécuritaire, bien que des complications puissent survenir. Les personnes les plus à risques sont celles ayant des problèmes de santé tels que :

      • l’obésité
      • le diabète
      • des problèmes cardiaques et pulmonaires
      • une mauvaise circulation du sang

Les risques sont également plus élevés si :

      • plusieurs régions doivent être traitées
      • la quantité de graisse à retirer est importante

Une réaction anormale à des médicaments peut arriver. Comme pour toute intervention, de l’infection peut survenir. Il arrive à l’occasion que du liquide s’accumule dans une région, ce qui nécessite un drainage. Des brûlures par friction ou un dommage à la peau ou aux nerfs, des engourdissements ou des changements de la pigmentation de la peau ou encore une mauvaise cicatrisation peuvent survenir.

Il est parfois difficile de prédire quelle sera la réaction de la peau après la liposuccion. La surface cutanée peut être irrégulière, asymétrique ou relâchée et des retouches peuvent être nécessaires. Un surplus de peau peut apparaître et nécessiter une excision dans un deuxième temps.
Très rarement, des caillots de sang ou des amas de cellules de graisse migrent vers les poumons pouvant causer la mort. De la déshydratation et une chute de pression artérielle peuvent entraîner le décès.
Finalement, de rares cas de perforation d’organes vitaux ont été décrits dans la littérature médicale.