Réduction mammaire


Quels sont les avantages ?

La diminution mammaire bilatérale permet notamment de soulager des malaises à la région cervico-dorsale et aux épaules. Elle aide également à avoir un meilleur maintien corporel. Après cette intervention, il peut aussi être plus facile de se vêtir et de pratiquer des activités physiques.

Est-ce pour moi ?

La diminution mammaire peut améliorer votre apparence et votre confiance en vous, mais elle ne changera pas nécessairement la qualité de vos relations avec autrui, ni la perception de votre entourage. Avant d’opter pour cette intervention, précisez vos attentes et discutez-en avec Dre Duclos. Elle sera heureuse de répondre de façon claire et précise à toutes vos questions et de vous renseigner sur les traitements les plus appropriés à votre situation en vous indiquant leurs avantages et leurs inconvénients.
Si vous prévoyez perdre du poids de façon significative, il peut être préférable de retarder l’intervention chirurgicale.

Quelles sont les techniques utilisées ?

L’intervention consiste à alléger la glande mammaire et à remonter le sein, ce qui soulage généralement les tensions musculaires exercées sur le cou, le dos et les épaules. Il est possible que Dre Duclos vous conseille aussi de la liposuccion de chaque côté du thorax.

À quoi dois-je m’attendre ?

Lors de la consultation, Dre Duclos examinera vos seins et évaluera votre état de santé et vos attentes. Elle vous interrogera sur vos antécédents en matière de maladies du sein. Si vous avez eu une mammographie, apportez votre résultat lors de la consultation.
Ensuite, elle vous conseillera sur la technique chirurgicale la plus appropriée pour que le résultat s’harmonise à votre silhouette, à votre taille et à votre poids. Elle vous indiquera la localisation exacte des incisions, déterminera avec vous la grosseur du sein désiré et, si nécessaire, vous suggérera de la liposuccion sur les côtés des seins. Dre Duclos vous expliquera également les risques inhérents à l’intervention, vous renseignera sur son déroulement, généralement sous anesthésie générale, et vous donnera les consignes pré et postopératoires.
Avant l’intervention, vous devrez vous procurer un soutien-gorge approprié pour la journée de l’opération (la réceptionniste peut vous conseiller à ce sujet). Après, vous serez ensuite sous observation jusqu’à ce que votre état vous permette de quitter la clinique. Une prescription de médicaments antidouleur, des directives et la date du prochain rendez-vous vous seront données avant votre départ. Prévoyez demander à quelqu’un de vous raccompagner à la maison.
Après l’intervention, les douleurs sont habituellement d’une intensité légère à modérée et sont généralement bien soulagées avec la médication prescrite.
Pendant le premier mois suivant l’intervention, vous devrez garder votre soutien-gorge en permanence, sauf lorsque vous prendrez une douche (Dre Duclos vous précisera quand vous pourrez commencer). Vous devrez aussi éviter de faire de grands mouvements avec les bras pour ne pas mettre de tension sur les plaies et favoriser leur ouverture. En général, vous pourrez reprendre des activités sportives intenses un mois après l’intervention. Vous devrez éviter d’exposer les cicatrices aux rayons du soleil ou aux rayons du salon de bronzage pendant environ six mois.

Quels sont les risques ?

Bien que peu fréquentes et généralement mineures, des complications peuvent survenir à la suite de l’intervention, comme un saignement, la formation d’un hématome, de l’infection, des problèmes de cicatrisation, une ouverture de la plaie et une asymétrie.
Très rarement, de la nécrose (par manque de vascularisation) peut survenir et causer, par exemple, la déformation de l’aréole et du mamelon. Il peut aussi y avoir une perte temporaire de la sensibilité qui, dans de rares cas, peut s’avérer permanente.
Cette intervention n’a généralement aucun effet sur votre capacité à allaiter.


À propos des chirurgies esthétiques de la poitrine