Lifting front et sourcils

Quels sont les avantages ?

Le lifting du front et des sourcils a un effet de rajeunissement sur le visage, en particulier sur la région orbitaire. En effet, les lignes de froncement sur le front et la lourdeur des sourcils donnent parfois au visage une expression fatiguée et déprimée. L’intervention peut illuminer le visage et enlever cet air fatigué, notamment en permettant de relever les sourcils et de réduire les rides du front, celles entre les sourcils et celles de la partie haute du nez.

Est-ce pour moi ?

Le lifting du front et des sourcils peut améliorer votre apparence et votre confiance en vous, mais il ne changera pas nécessairement la qualité de vos relations avec autrui. Avant d’opter pour cette intervention, précisez vos attentes et discutez-en avec Dre Duclos. Elle sera heureuse de répondre de façon claire et précise à toutes vos questions et de vous renseigner sur les traitements les plus appropriés à votre situation en vous indiquant leurs avantages et leurs inconvénients.

Quelles sont les techniques utilisées ?

Plusieurs techniques chirurgicales sont offertes : lifting conventionnel avec incision cutanée d’une tempe à l’autre, lifting limité au niveau des tempes, utilisation de fils de suspension et autres techniques faisant appel à de petites incisions. Le lifting du front et des sourcils est souvent fait en combinaison avec la chirurgie des paupières (blépharoplastie) ou le lifting facial. Dre Duclos pourrait aussi vous suggérer des injections plutôt qu’un lifting.

À quoi dois-je m’attendre ?

Lors de la consultation, Dre Duclos examinera votre visage afin de s’assurer que son harmonie ne sera pas brisée par une chirurgie frontale isolée. Elle vérifiera la qualité de votre peau, la quantité et la localisation des rides, la position de la ligne des cheveux et celle des sourcils, la présence d’une asymétrie, vos muscles et votre structure osseuse.Après évaluation de votre état de santé et de vos attentes, elle vous fera ses recommandations et vous indiquera la localisation exacte des incisions, qui peuvent être situées dans les cheveux ou à l’avant des cheveux (les cheveux ne sont pas rasés lors de l’intervention). Elle vous expliquera les risques inhérents à l’intervention, vous renseignera sur son déroulement, qu’il s’agisse d’une anesthésie locale, locale avec sédation ou générale, et vous donnera les consignes pré et postopératoires.La durée de l’intervention dépend de son étendue. Vous serez ensuite sous observation jusqu’à ce que votre état vous permette de quitter la clinique. Une prescription de médicaments antidouleur, des directives et la date du prochain rendez-vous vous seront données avant votre départ. Prévoyez demander à quelqu’un de vous raccompagner à la maison.Pendant les cinq premiers jours suivant l’intervention, vous devrez éviter de vous coucher sur le dos. Il est recommandé de dormir en position semi-assise (tête du lit à 60 degrés) ou dans un fauteuil de type « lazy boy ». Malgré l’application régulière de glace, de l’enflure et des ecchymoses apparaîtront au niveau du front, des paupières et des joues. Les ecchymoses seront à leur maximum deux ou trois jours après l’intervention et disparaîtront après deux semaines environ.Vous devrez éviter de pratiquer des activités physiques intenses pendant trois semaines et d’exposer votre front au soleil pendant environ six mois.

Quels sont les risques ?

Les complications sont rares et habituellement mineures.Si un saignement survenait pendant l’intervention, il pourrait être nécessaire d’agrandir l’incision afin de l’arrêter. Les drains permettant de retirer le sang accumulé sont rarement utilisés.Une infection, une mauvaise cicatrisation ou une perte capillaire localisée surviennent très rarement.Une perte de la sensibilité cutanée est fréquente le long ou au-dessus des incisions. Elle est habituellement temporaire, mais parfois permanente.Il arrive très rarement que les nerfs qui permettent de bouger les sourcils soient abîmés d’un ou des deux côtés, entraînant une incapacité à froncer les sourcils et à plisser le front.D’autres interventions peuvent alors être nécessaires pour améliorer la situation.